Sanary.com english deutsch italiano russian
annonceur



bandol.eu

six-fours.com

ollioules.eu


Le marché du chocolat

attend Pâques avec impatience

Avec Noël, cette saison est la plus importante pour l'industrie chocolatière de France. Grâce à un calendrier et une météo favorable, les professionnels se montrent optimistes cette année.

258.661 tonnes, c'est la quantité de chocolat engloutie par les Français en un an, à fin février 2013, d'après le cabinet Nielsen. Un chiffre en progression de 2,4% en volume par rapport à 2012 qui marque l'appétit toujours très marqué des Français pour cette gourmandise. “Le chocolat reste un achat plaisir. En France, il est indissociable des moments festifs que sont Pâques et les fêtes de fin d'année. Dans ces moments là, le chocolat est symbole de convivialité et de partage“, explique la secrétaire générale du Syndicat du Chocolat, Florence Pradier, pour justifier la bonne résistance de ce marché.

Pâques 2013, qui tombe ce week-end, s'annonce donc de bon augure pour les professionnels du secteur qui réalisent une part importante de leur chiffre d'affaires pendant cette saison. Noël et Pâques, les deux temps fort de l'année, représentent respectivement 10% et 5% de la consommation annuelle de chocolat en France, toute catégorie confondue. L'an dernier, 34.200 tonnes ont été consommées à Noël et 14.700 à Pâques. Cette année, 86% des ménages prévoient d'acheter deux œufs ou lapins en chocolat. Pour La Maison du Chocolat, “cette période correspond à 10% du chiffre d'affaires annuel, explique son directeur général Geoffroy d'Anglejan. Il ne faut pas la louper.“

Le chocolat au lait, préféré des enfants à Pâques
Comme en 2012, le calendrier va donner un coup de pouce aux chocolatiers. Pâques tombe cette année encore hors vacances scolaire. Un timing idéal car lorsqu'ils sont en déplacement, les clients achètent localement leur chocolat plutôt que dans leurs boutiques habituelles. Côté météo aussi, les nouvelles sont bonnes. Un temps frais favorise la consommation de chocolat, contrairement à un temps chaud qui fait fondre les pièces fragiles.

Comme toujours, les oeufs, lapins et cloches devraient avoir la faveur des amateurs de chocolat. Le noir, très consommé en France - il représente 30 % de la consommation de chocolat contre 5 % en moyenne dans les autres pays européens - cèdera sa place au lait pendant Pâques, période où les enfants sont particulièrement ciblés. “Les Français sont des consommateurs gourmets. Cependant, les enfants préfèrent le chocolat au lait, au goût moins cacaoté“, raconte le Syndicat du Chocolat.


Pas d'excès niveau budget
Question portefeuille, les Français ne prévoient pas de faire des folies: “En France, un ménage dépense en moyenne 20 euros pour ses achats de chocolats à Pâques, sur un total de 110 euros en moyenne sur l'année“, note Florence Pradier. À quelques exceptions près: l'œuvre thématique majeure de La Maison du Chocolat, une pièce de six kilos composée de sept moutons, coûte 850 euros... Même s'ils sont fin gourmets, ce sont bien vers les supermarchés que les Français se tourneront majoritairement. D'après le Syndicat du chocolat, 85% du chocolat consommé en France est acheté en grandes surfaces, 15% chez les détaillants spécialisés. “On y trouve une large gamme de produits et de prix, ce qui permet à chacun de s'offrir ce petit plaisir qui reste abordable“, explique le Syndicat du Chocolat.

Pour tenter de détourner cette clientèle vers leurs boutiques, les chocolatiers ont toutefois prévu d'adapter leurs offres. “Aujourd'hui, nous avons des prix d'entrée à 13 euros. Ces prix accessibles n'existaient pas il y a cinq ans“, fait remarquer Geoffroy d'Anglejan, dont les boutiques resteront ouvertes du samedi au lundi inclus. La Maison du Chocolat a aussi lancé il y a trois ans son offre Internet - “qui marche très bien“ - avec des coffrets vendus entre 14 et 40 euros. Grâce à ces efforts d'adaptation à la crise, les professionnels du chocolat se montrent optimistes pour Pâques 2013. Geoffroy d'Anglejan prédit même une ruée vers les boutiques.
Copyright © 2013 Le Figaro


Voir la galerie photo et la page de La Chocolaterie

cliquez pour agrandir

Annonce
Annonce
Annonce

Mentions légales - Atelier Sud Web © 2014 - Contribuez au portail - Flux RSS